Rechercher

J'ai testé : une "détox maquillage"

Le maquillage… Un véritable art de vivre… Faisant partie intégrante de ma routine quotidienne, j'aime la sensation qu’il m'apporte et l’apparence qu’il me donne. Après tout, il faut avouer qu’il permet de transformer notre teint terne en une peau resplendissante de fraîcheur et de masquer les répercussions d’une nuit blanche. Mais arrêter de me maquiller peut aussi avoir du bon. Justement, cela permet de laisser respirer la peau pour qu’elle devienne plus jolie. Un grain affiné, un teint frais et moins de boutons, qui dirait non à cela ?

Qu’attendez-vous pour vous offrir une pause détox en renonçant au maquillage l’espace de quelques jours ? À la manière d’un jeûne alimentaire, la diète cutanée vous permettra de détoxifier votre organisme. voici mon expérience:

Au bord d'une piscine j'annonce à mes copines : UNE SEMAINE SANS MAQUILLAGE JE TENTE l'expérience .


Première jour sans maquillage plutôt facile .....

Jeudi deuxième jour et réveil pratique , après m’être nettoyée le visage (et avalé mon café ) , j’attrape machinalement ma routine MAQUILLAGE avant de me reprendre : aujourd’hui pas besoin de passer par la phase maquillage. Youpi, une fois les règles d’usage respectées (s’habiller, se brosser les dents, se déshabiller et se rhabiller car souvent femme varie, surtout le matin), je me rends compte que j’ai 30 minutes d’avance sur ma routine matinale . Un constat un peu effrayant mais super chouette . Arrivée sur mon mariage , Armelle (celle qui normalement est gentille) me dit : « Oula, t’as pas beaucoup dormi hier ! ». Bah si en fait, j’ai même refuser l'apéro avec les copines . Petit check up aux toilettes pour constater cela ... Parce que sans le maquillage, la nature reprend ses droits. Cernes, rougeurs, boutons.... 3eme jour tentatives de camouflages – on mise sur la couleur pour illuminer par ricochet notre visage. Le fluo est même conseillé.

– on joue sur les accessoires. Notamment sur les boucles d’oreille qui permette d’encadrer le visage et de lui donner un peu de cachet.

_ et ma grande copine la casquette cela donne un look cool sans oublié les lunettes noirs =) 4 eme Jour: Rechute , Samedi = Sortir Ce soir, j’ai un dîner chez une copine. Dilemme. Lorsque je regarde mon visage nu je me trouve un peu fatiguée. Je succombe à l’appel du blush et du mascara. C’est peut-être presque rien mais ça me fait du bien. 5 eme jour : Je décide d’apprécier les avantages (gain de temps matinal et nocturne, peau qui respire, sensation de naturel) et d’oublier les désagréments (mine déconfite, impression d’avoir 52 ans). Car aujourd’hui, je ne me trouve pas si mal que ça. J’irais même jusqu’à dire que je me trouve vachement mieux que certaines de cantoche qui a un peu forcé sur l’eye liner. La pauvre.

Ce qu’il faut dire, tout de même, pour être honnête, c’est que les imperfections s’atténuent au fil du temps. Forcément, la peau, sans maquillage, respire mieux et les pores moins obstrués par les cosmétiques se referment assez naturellement si on prend soin de soin épiderme. Nettoyage, hydratation, réparation. le reste de la semaine j'ai lâché prise et même été voir un garçon sans maquillage .... En conclusion, cette semaine m’a fait prendre conscience de ma certaine addiction au maquillage alors qu’auparavant je ne me serais pas tellement définie comme une beautista de l’extrême. En fait, le maquillage, même en petite quantité, nous permet d’effacer, corriger, atténuer tous les petits trucs qui nous agacent. C’est notre chirurgie esthétique du quotidien. Et cela va de paire avec un boost de l’humeur et de confiance en soi.

Mais force est de constater que cette détox m’a aussi permis de vraiment me regarder avec un œil à la fois sévère et bienveillant. Sans maquillage, on repère les défauts mais aussi les qualités qu’on a aussi tendance à masquer.

Alors oui, trop de maquillage, c’est moche, oui, il faut soigner sa peau, la laisser respirer, l’hydrater, la nettoyer. Oui, si l’on souffre d’un trouble de la personnalité, le maquillage ne sera d’aucun secours. Mais OUI, se maquiller c’est aussi se faire du bien, alors pourquoi s’en priver si on l’utilise… avec modération. Ou plutôt avec raison.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout