Rechercher

Smokey eyes pour un regard sexy et intense

Le smoky-eye ? On en rêve toutes ! Comment réussir un smoky-eye facilement en quelques minutes ? Contrairement aux apparences, c'est facile... !



Attention : lorsque l'on "porte" un smoky-eye, le teint doit être absolument parfait !

Prenez d’abord cette utile note : lorsqu’on applique beaucoup d’ombre à paupières, il est préférable d’attendre que le maquillage des yeux soit terminé avant d’appliquer fond de teint, cache-cernes et fard à joues. Certaines ombres à paupières sont très volatiles et risquent de tomber sur le visage, nécessitant ainsi de recommencer le teint. Et ça, il n’en est pas question.

PAS DE SMOKY-EYES SANS ANTI-CERNES

Un maquillage smoky-eyes a tendance à accentuer les cernes. Il faut donc parer à ce mal en utilisant un bon anti-cernes, surtout si vos cernes sont assez marquées. Si vos cernes sont assez colorés, privilégiez un correcteur à la texture crémeuse qui va avoir un pouvoir relativement couvrant. Choisissez le toujours une teinte voir deux teintes en dessous de la couleur de votre carnation.


DONNER VIE À VOTRE TEINT

Le risque est aussi de tomber dans le look « gothique » avec l’œil charbonneux.

De plus, un maquillage chargé des yeux induit parfois un teint terne ou fatigué, apportez donc de la couleur à votre visage en utilisant une poudre bronzante ou un blush.

Veillez cependant à respecter votre carnation avec ses produits pour éviter l’effet « camion volé ».

UN BON MASCARA

Le mascara est un indispensable du maquillage smoky-eyes.

Pour intensifier votre regard n’hésitez pas à en appliquer plusieurs couches.

Choisissez le de préférence noir, il s’accordera mieux avec votre smoky-eyes.


La petite astuce est aussi de le choisir waterproof si jamais vous allez en soirée, ainsi il tiendra mieux qu’un simple mascara non waterproof.

Préparez le terrain en appliquant un fard nude non irisé (beige peau, champagne) sur l’ensemble de la paupière et de l’arcade sourcilière. Durant toute l’application de vos fards, vous allez donc devoir tout le temps estomper les couleurs, les dégrader entre elles et flouter le résultat final. Le smoky-eyes se réalise toujours avec au moins deux couleurs. L’idéal reste d’en choisir trois pour créer un joli dégradé. Commencez d’abord par appliquer la couleur la plus foncée dans le coin externe de votre paupière toujours en l’estompant. Cette couleur peut par exemple être le noir. Attaquez vous alors à la seconde couleur, intermédiaire, que vous appliquerez sur le reste de votre paupière. Du gris acier par exemple. Enfin la couleur la plus claire s’appliquera en dernier afin d’ajuster plus facilement le dégradé. Pensez à faire remonter la couleur la plus claire jusqu’à votre arcade sourcilière afin d’apporter de la lumière à votre regard. Cette couleur claire doit être ivoire, beige ou bien blanche créer des vrais zones de lumière.


OUI aux rouges à lèvres nude ou rose pétale ; avec ces tons charnels, c’est le sans-faute assuré car cela crée un bel équilibre entre les yeux forts et la bouche plus discrète. Choisissez plutôt des textures satinées ou légèrement glossy, source d’éclat. OUI aussi aux nuances framboise « healthy » pour un style plus sophistiqué. Un rose un peu soutenu, façon bouche mordue, est plus flatteur que du nude quand on avance en âge. Avoir une bouche quasiment sans couleur aux abords de la cinquantaine, c’est risqué. NON aux rouges vifs, avec le regard très charbonneux, ça fait too much, trop artificiel. Quant aux rouges très foncés, ils amplifient l’humeur dark du smoky, donc, on dit un grand non.

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout